Un peu d'Histoire...

Le Comité Départemental de Tennis de Table de PARIS a été créé le 29 0ctobre 1965, à l'initiative de la Fédération Française de Tennis de Table, et de la Ligue Régionale de l'Ile de France.

Son bureau provisoire comportait, entre autres, Albert-Nello DECROIX et Daniel CLERC. Constitué en Association déclarée selon la loi de 1901, son existence légale commence le 4 Octobre 1967 et les premières élections ont lieu le 14 Octobre 1968.

8 Présidents se sont succédés depuis cette date jusqu'à aujourd'hui : André GUIARD, Jean-Paul COURTIER, Jean MONTAGUT, Eric LOUP, Daniel BARTHE, Fabrice DUCORDEAU, Didier ROUSSEAU, Michel LALET.
72 personnes ont siégé au Comité Directeur, certaines de façon très éphémère, d'autres plus longuement: Daniel CLERC, sans interruption depuis 31 ans - Lucien LAHALLE, pendant 24 ans -Jean MONTAGUT, 23 ans - Jacques MENAGE, 19 ans - Alexis DE BEAUREGARD, 16 ans -Jean FORGERON, 14 ans - Gaston BONDOUX, qui fit fonction de CTD, 12 ans - etc...

Les premières statistiques remontent à la saison 70/71. Il y avait alors 79 clubs et 1550 licenciés. Le département culmine en 78 et 79 avec 104 clubs et 2466 licenciés. La proportion de corporatifs est importante, dépassant les 50%.

Lié à la situation économique, le sport corpo connait des difficultés, alors que le secteur libre progresse. En juin 2009, nous dénombrons 48 clubs et plus de 2300 licenciés. Ce chiffre était de plus de 2600 l'an passé. Les corpos ne représentent plus que 19% des effectifs, quoique conservant 36 clubs. Mais de nombreux joueurs corpos sont licenciés libres dans d'autres départements. 

Paris débute avec des moyens très limités. Il prend progressivement en charge les compétitions lorsque celles-ci sont départementalisées, à partir de 76/77.

Les premiers champions par équipes masculines sont Reuilly en Départementale 1 et Boulard en Départementale 2.
Un championnat féminin est créé en 83/84.
Les championnats de Jeunes sont organisés à partir de 88/89.

La gestion administrative ne sera assurée totalement qu'en 94/95, et devient de plus en plus lourde. Paris souffre, depuis sa création, d'un manque chronique de dirigeants; cette désaffection s'accroit d'année en année. 

Sur le plan sportif, après une décennie glorieuse entre 1979 et 1988, qui nous vit 1er des INTERDEPARTEMENTAUX d' Ile de France en 1979, et 2ème sur l'ensemble de ces 10 années, nous avons régressé et de 3ème en 89 et 90, nous ne luttons plus, actuellement, que pour les places de 4ème ou 5ème que nous n'arrivons pas toujours à obtenir. Les conditions matérielles et les possibilités financières de nos clubs ne peuvent plus rivaliser avec celles des clubs banlieusards mieux épaulés par leurs municipalités et Conseils Généraux que nous ne le sommes à Paris. Nos meilleurs éléments nous quittent de façon permanente.
 
Période récente...
Face à cette hémorragie plusieurs programmes ont été mis en place au cours de ces huit dernières années : des moyens financiers importants ont été investis dans la "technique", au service en particulier des plus jeunes. Cela implique une équipe d'entraîneurs parisiens, emmenée tour à tour par Christian Rousseau et par Xavier Fricker. Depuis deux ans, nous avons ouvert un "Pôle Espoir Parisien", qui regroupe en temps scolaire partagés les meilleurs jeunes en âge du collège. Enfin, pour parachever ce travail, le projet de créer un groupement "Paris TT", réunissant les meilleurs joueurs issus des différents clubs et évoluant dans une double affiliation a été élaboré... Il s'agissait d'offrir un débouché local aux tous meilleurs éléments. Cette idée devait ainsi permettre de créer une filière complète allant des niveau Pré-Nationale jusqu'au plus haut niveau professionnel de sorte à faire de Paris une zone attractive et en tous cas solide pour les parisiens formés sur place. Le projet a pour le moment été repoussé en dernier arbitrage par les Clubs eux mêmes. 

 
 
 

Recherche

A ne pas manquer :